Les opportunités pour l’avenir de la filière agricole

La pandémie liée à la COVID-19 nous rappelle l’importance d’assurer la sécurité alimentaire et le rôle essentiel joué par la filière agricole à cet égard


L’alimentation est indispensable à l’humanité. Avec une population mondiale qui devrait dépasser les 9 milliards d’individus d’ici 2050, la production alimentaire doit plus que doubler pour nourrir tous les êtres humains. Il faut produire davantage de nourriture, alors que l’eau, les terres agricoles et les ressources disponibles s’épuisent. La santé de notre planète subit d’énormes pressions. Nous devons repenser la manière de cultiver nos terres et accroître nos récoltes de manière durable à l’avenir. 

La FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) a déjà insisté sur le besoin d’innovation pour mettre en œuvre le développement durable. Comme l’a déclaré Qu Dongyu, le Directeur général de la FAO : « L'innovation dans l'agriculture permet d'améliorer l'efficacité, la compétitivité et la résilience lorsque l'on a des terres et d'autres ressources limitées ». Pour avoir un impact réel, l’innovation doit être accessible à tous, quelle que soit la taille de l’exploitation agricole. Cela peut constituer un défi, car les évolutions sont rapides, et avancer au même rythme est généralement coûteux. 

Le risque est également de voir un fossé se creuser entre les grandes exploitations agricoles qui, détentrices d’importants budgets d’investissement, peuvent acheter des machines ultra modernes et bénéficier ainsi de gains d’efficacité, de maîtrise des coûts et d’un coût global d’exploitation optimisé ; au contraire des petites exploitations, qui sont désavantagées. Alors, comment faire en sorte que les technologies de pointe soient abordables et accessibles à toutes les exploitations ?

Améliorer l’accès à l’innovation 
Nous avons besoin de nouveaux modèles de gestion assurant à tous les exploitants agricoles une amélioration de leur entreprise tant sur le plan commercial que durable. La servicisation constitue à cet égard un nouveau modèle prometteur. Un modèle déjà mis en œuvre avec succès dans de multiples secteurs d’activité, dont l’automobile, la manutention des matériaux et l’industrie du divertissement, où il s’est traduit par une réduction du coût total de possession, davantage d’efficacité et une sérénité accrue des utilisateurs.

La servicisation est un moyen d’accéder de façon simple et économique à des équipements et à des services (installation, maintenance, garantie, etc.) en conjuguant ces deux éléments en une solution unique. Fondamentalement, il s’agit d’avoir accès à des équipements sans assumer les responsabilités liées à la propriété. De choisir la bonne formule personnalisée comprenant la garantie, l’assurance, des options de maintenance préventive et currative et bien plus encore. La servicisation réduit les obstacles à l’investissement et raccourcit les cycles d’amortissement grâce à des contrats de location ou de crédit-bail longue durée « tout-en-un ». Elle rend les équipements de pointe abordables, indépendamment du niveau de ressources financières. Les systèmes de location à l’essai, qui permettent de tester les machines en conditions réelles, sans investissement immédiat, en sont un bon exemple. 

Grâce aux solutions servicisées, les exploitants agricole – petits et grands – sont en mesure de tirer profit de la toute dernière technologie Stage V, synonyme de gains d’efficacité énergétique, d’augmentation de rendement et de respect des réglementations environnementales. L’innovation est source d’opportunités commerciales toujours reconnues. Une récente étude réalisée par Rabobank auprès de 233 agriculteurs néerlandais a montré que 64 % d’entre eux prévoyaient d’utiliser une ou plusieurs techniques d’agriculture de précision au cours des cinq prochaines années.  

Outre les modèles commerciaux servicisés, l’innovation dans l’agriculture vise à mettre à profit des techniques et des équipements sophistiqués rendant la filière plus durable, plus efficace et plus résiliente dans le temps. Pensons au pilotage automatique, qui permet de suivre avec précision les sillons de façon à maximiser les surfaces cultivées, à réduire les chevauchements et à économiser du temps, du carburant et de l’argent. Résultat : moins de fatigue pour plus d’énergie et de valeur à consacrer à d’autres segments de votre activité. 

Tirer parti de la technologie au profit de l’entreprise et de l’environnement
La technologie est devenue une composante indispensable de l’activité des entreprises agricoles. L’agriculture nécessitant beaucoup de foncier et de main-d’œuvre, de nombreux exploitants sont amenés à recourir à la technologie pour augmenter leur efficacité et gérer leurs coûts. L’agriculture de précision ou le « smart farming » est un développement qui s’appuie sur ces nécessités.  Selon Wageningen University & Research, l’agriculture de précision revient à appliquer aux végétaux (ou aux animaux) exactement le traitement dont ils ont besoin, établi de façon très précise et sans augmenter le volume de travail, à partir des technologies les plus modernes : du GPS à la robotique en passant par la technologie des capteurs, les drones, la télématique et les logiciels d’analyse des données.

Jacob van den Borne est un agriculteur néerlandais et un pionnier reconnu dans ce domaine. Actif dans l’agriculture de précision depuis 1996, l’exploitation Van den Borne « pommes de terre », d’une superficie de plus de 600 hectares, fait par exemple aujourd’hui usage de drones, de capteurs, de la connectivité des données, de la pulvérisation par modulation de largeur d’impulsion et du « Controlled Traffic Farming » (diminution de l’impact du passage des machines sur le sol). Grâce à ces technologies modernes, l’exploitation agricole est à même de déterminer et de gérer les besoins des cultures au mètre carré près et non plus en fonction de la surface du champ. Une précision et une maîtrise accrues qui ont permis à l’entreprise d’augmenter sa production, de diminuer son volume de travail et de réduire sa consommation d’eau, d’engrais, de produits phytosanitaires et de diesel.

L’agriculture de précision est aussi une technique de gestion agricole. Grâce aux données en temps réel, les exploitants peuvent déterminer le meilleur moment de semer, de planter ou de récolter. Cette technique conduit à une meilleure gestion du temps, une moindre utilisation d’eau et de produits phytosanitaires, à la production de récoltes plus saines et à des rendements plus élevés. L’agriculture de précision est bénéfique pour l’entreprise et pour l’environnement. 

L’innovation est la solution pour assurer l’avenir de la filière agricole. Elle contribue à la mise en œuvre du développement durable et augmente la performance des entreprises. Adoptons par conséquent de nouveaux modèles de gestion et rendons les nouvelles technologies accessibles à tous les exploitants agricoles, indépendamment de leur niveau de ressources financières. Alors, la prochaine fois que vous pensez ne pas avoir les moyens de remplacer votre parc de machines agricoles vétustes, contactez votre concessionnaire. Évoquez avec lui les structures de financement, de crédit-bail ou de location qui vous permettront d’assurer la croissance de votre entreprise.